La maison hantée de Régina Kricq

Je vais vous raconter l’histoire avec laquelle tout mon amour pour le paranormal a commencé.

Je suis originaire de Lorraine, ainsi que toute ma famille. Certains l’ignorent peut-être mais pendant la guerre 39-45, la Lorraine et l’Alsace ont profondément souffert de l’invasion allemande. Pendant cette guerre, dans ce petit village vivait une certaine Régina Kricq, une résistante qui a permis à de nombreuses personnes de s’enfuir et d’échapper aux camps de concentration. Néanmoins, après des années de combat, Régina fut rattrapé par les allemands qui après une rafale de balles, jetèrent les chiens sur elle, et elle succomba.

 Des personnes qui me sont proches emménagèrent alors dans la maison de Régina. (Afin de conserver tout discrétion je ne citerai pas le nom de ces personnes mais utiliserait des lettres pour les énoncer). Les meubles de Régina étaient toujours présents ainsi qu’un portrait dans le grenier que personne n’avait jamais osé enlever.

Très rapidement des histoires étranges ont commencé à être vécues par chacun, et chacun m’a raconté lorsque j’étais enfant ce qu’il avait vécu personnellement. Tous m’ont peu à peu intronisés au monde des hantises.

 M commença par me raconter sa version. Un soir alors qu’elle entrait tard, tout le monde dormait, il n’y avait aucun bruit dans la maison. Cette dernière ne faisait aucun bruit, c’est alors qu’elle entendit des bruits de pas dans les escaliers juste en face d’elle, des pas qui montaient au grenier, mais des pas invisibles qui continuèrent dans le grenier. Terrifiée elle courut réveiller P qui se hâta au grenier. Tout le monde avait affreusement peur de se grenier, il y’avait des bruits en permanence et souvent des bruits de pas. P redescendit du grenier quelques instants plus tard, blanc comme un linge et ne voulut jamais parler de ce qu’il aurait pu voir ce jour-là.

 Une autre version me vient de G, ces derniers allaient partir pour quelques semaines, laissant la maison vide. G, femme d’une famille modeste, mais qui tenait néanmoins à ces objets, rangea sa vaisselle dans un meuble qu’elle ferma à clé et prit la clé avec elle. Les semaines passèrent et ils revinrent tous à la maison, tout était intact, rien n’avait changé. G ouvrit le meuble qui était bel et bien fermé et découvrit à l’intérieur toute sa vaisselle brisée, comme si elle avait implosé. Mais le meuble lui n’avait pas bougé. Ma G le savait, c’était Régina, mais pourquoi faisait-elle ça ?

 Il y’a aussi deux autres personnes qui étaient ensemble et qui ont entendu du bruit dans une des chambres, ils se sont alors approchés et ont regardé dans l’entrebâillement de la porte, et ont vu cette femme, ou en tout cas ce qu’il était possible d’en voir, un spectre de femme mais assez visible pour qu’ils reconnaissent le visage qui était sur le portrait dans le grenier. Le spectre disparut en un instant.

Mais le plus incroyable dans tout ça, c’est que sur 9 personnes habitant cette maison, une seule personne n’a jamais rien ressentis, rien entendu, rien vu, et T est toujours éberlué de nous entendre parler de ces histoires dont nous parlons encore des années après.

 Il est bien évident que là nous avons à faire à un cas intéressant, une personne n’a rien vécu, nous pouvons donc dire que ce n’est pas de l’autosuggestion collective, mais bel et bien une question de sensibilité. Certaines personnes étant plus réceptives que d’autres. La question se posent aussi de savoir pourquoi Régina continuait à hanter cette maison et pourquoi elle qui avait été une femme si altruiste et bonne avec les autres, devenaient alors si inhospitalière ? Cachait-elle quelque chose dans sa maison, quelque chose qui l’empêchait de quitter notre monde ?

 Autant de questions et des récits incroyables qui, vous le comprendrez sûrement, m’ont follement donné envie de m’intéresser aux maisons hantées, hantises et autres forme de vie après la mort.

La maison de Régina Kricq je l’espère sera un jour un lieu d’investigation.

Publicités

Une réflexion sur “La maison hantée de Régina Kricq

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s