La transcommunication

S’il y’a des gens que le paranormal effraie et qui vivent des expériences paranormales a leur insu, il en est d’autres qui cherchent absolument le contact avec les esprits. On parle de transcommunication lorsqu’on entre en communication avec les morts, ou tout du moins ce qu’il en reste. Il y’a plusieurs moyens d’entrer en communication avec ces esprits et la commune et connue d’entre tous est bel et bien le spiritisme.

Allan Kardec, célèbre médium de la fin du XIX siècle est à la base de tout cela. Il disait être en contact permanent avec les esprits et avoir cette faculté de pouvoir communiquer avec eux. En a même résulté plusieurs livres dont « Le livre des médiums » et « Le livre des esprits ». Il a aussi créer les premières séances de spiritisme qui se faisait à l’époque à l’aide d’un guéridon que les esprits pouvaient contrôler afin de se manifester. Puis le spiritisme s’est perfectionné tel que nous le connaissons aujourd’hui, si bien qu’à l’époque faire du spiritisme était très répandu. Néanmoins le vrai mouvement spirite inspiré par Allan Kardec était un cercle très fermé et existe toujours à ce jour. Evidemment certains charlatans ont profité de ce mouvement pour faire des séances faussées ce qui a décrédibilisé le spiritisme. Cela reste pourtant la pratique la plus courante, utilisé par des milliers de personnes, souvent dans le but de se faire peur, et dans l’intention de tester, sans même savoir que c’est une véritable tentative de transcommunication.

Les séances de spiritisme peuvent être utilisées avec des tables de Ouija, mais aussi avec des lettres, oui, non et un verre. Les invités doivent alors dans le plus grand calme appeler un esprit tout en maintenant leurs doigts au dessus du verre qui peut alors se diriger en cas de contact vers les lettres afin de tenter une communication. Certains récits tournent parfois à la catastrophe, les gens n’ayant certainement pas conscience qu’en faisant de telles choses, ils ouvrent surtout une porte qu’ils ne savent pas forcément refermer. Je recommanderai alors cette pratique avec la plus grande bienveillance, voir accompagnée d’une personne habitué du fait.

Mais la transcommunication ne se limite pas à cela, les médiums sont les premières personnes à pouvoir entrer en communication avec les esprits. Selon le médium, la perception diverge, certains vont seulement entendre, la clairaudience, d’autres vont les voir, la clairvoyance. Certains médiums s’expriment aussi par l’art ou encore par l’écriture. Médium est un métier, il est possible de rencontrer un médium dans son cabinet ou encore en conférence si l’on souhaite entrer en communication avec un défunt. Les échanges sont parfois incroyables et précis. En parlant avec des médiums j’ai appris que ce n’était pas toujours facile, tout du moins il a fallut apprendre à gérer les phénomènes et ces esprits qui venaient à eux. A première vue, les médiums diront qu’ils ont cette faculté depuis l’enfance, d’autres l’ont développé plus tard, il serait certainement grossier de conclure que quiconque peut devenir médium puisque c’est faux, mais il est probable que cela ait à voir avec notre perception des choses et notre sensibilité. Je pense aussi que le monde moderne nous a fait évoluer d’une certaine manière que nous en avons perdus des facultés ancestrales, mais je reviendrai plus en détail sur tout ceci dans un article sur la parapsychologie et autres sens que nous avons oublié.

J’aimerais par contre faire un aparté sur le fait que les médiums peuvent entendre des voix d’une façon très claire et nette, comme si quelqu’un de vivant parlait. Pour tout vous avouer, mon esprit est parfois bien cartésien, est c’est certainement le bien de tout investigateur de tout remettre en questions afin de comprendre. En échangeant avec une médium, je lui demandais comment il était alors possible qu’un esprit puisse se faire entendre d’une voix audible sans ne plus avoir son corps pour instrument et entre autres ses cordes vocales. Elle m’avait alors expliqué que ces voix dites désincarnées n’étaient pas égales aux voix que nous pouvons, nous les vivants, produire et que cela ressemblait plus à des modulations à haute fréquence. Il est vrai que certains sons ne sont pas perceptibles par l’oreille, et parfois même selon les âges, parfois même des animaux entendent des sons que nous n’entendons pas. Ces voix désincarnées entreraient donc dans cette branche et ne seraient pas audible pour tous. Après cette explication, que je pouvais comprendre, je me demandais encore à quoi pouvait ressembler cette voix désincarnée, était-elle similaire à la nôtre? Puis la journée a passé, pour tout vous avouer, je n’y pensais plus ou en tout cas pas consciemment, j’étais occupée chez moi à lire, dans le calme le plus serein et c’est alors que cette voix a explosé dans mon oreille en me disant « Si nous pouvons parler! ». Je parle d’explosion car ça a été très soudain, très clair et très net et vraiment au creux de mon oreille comme si quelqu’un avait collé sa bouche sur mon oreille. Evidemment j’étais seule, et même si je laisse une place possible à l’autosuggestion, je me souviens encore du frisson dans mon oreille qui accompagnait ses paroles, similaire à une mouche qui frôlerait rapidement votre oreille. Je suis quasi certaine d’avoir eu une de ses expériences, mais je ne ferme pas la porte aux autres éventualités.

Il est aussi possible d’entrer en contact comme je le disais plus haut par l’écriture en faisant de la psychographie. Si ce n’est pas un médium qui propose ses services, ce sont bien souvent des actes suivis par des personnes endeuillés qui tentent en vain d’entrer en contact avec un défunt. Ces personnes expliquent alors que leur main se met à écrire seule comme guidée par une main invisible, prenant parfois la calligraphie de la personne défunte. Il n’est pas évident de tirer de conclusion face a cela, en effet un esprit pourrait utiliser le corps comme instrument pour communiquer et écrire, mais face à une personne en deuil on pourrait aussi penser à une forme d’auto-persuasion.

Vient enfin la trancommunication instrumentale, dite TCI, qui se pratique à l’aide d’appareils. L’explication plus haut sur les voix désincarnées vous aidera à comprendre que certains appareils permettraient à ces phénomènes de voix électroniques (PVE) d’être capté comme des ultrasons. Les premiers appareils à avoir été utilisé ont été les radios, les magnétophones et les télévisions. Pour les magnétophones il suffisait de mettre une cassette vierge et de laisser enregistrer soit en pleine nuit par grand calme, soit de poser des questions et de laisser des blancs de réponse. Pour les télévisions on enregistrait sur des VHS des chaines de neige que l’on regardait ensuite afin de voir si un visage ne s’affichait pas. Et pour les radios, il suffisait de scanner sur un canal bien souvent étranger afin que rien ne soit capté et de laisser l’esprit se manifester et communiquer en temps réel.

Les temps ayant évolué désormais certains ingénieurs en électronique travaillent sur des prototypes d’appareils de plus en plus variés afin de pouvoir établir ces TCI. Ainsi la vieille radio a laissé place a une Ghost box portable et le magnétophone fait place aux dictaphones numériques. D’autres appareils encore permettent de reproduire des mots commandés par les esprits. D’une manière générale, les PVE captées restent toujours bref, concis  parfois il n’y a qu’un mot, parfois quelques uns, mais il n’y a jamais véritablement de phrases. Il a tout de même été possible d’établir de véritables échanges plus ou moins longs, à savoir que cela ne dure jamais plus que quelques minutes. Il faut ensuite réécouter les bandes si elles ont été enregistrées et parfois s’aider de logiciel pour amplifier les voix, ou encore les ralentir. Mais parfois elles résonnent comme une voix absolument humaine. A ce jour, nous n’avons pas encore l’appareillage nécessaire pour entrer dans un véritables échange avec ces esprits.

Enfin j’aimerais apporter une note importante, car s’il est vrai que les transcommunications peuvent être utilisées à des fins paranormales par des médiums ou encore des chasseurs de fantômes, d’autres personnes le font car ils n’arrivent pas à faire le deuil. Cela peut alors devenir pour eux un cercle vicieux et dangereux surtout en cas de réussite, on peut ne plus jamais s’en sortir et ne finir par ne jamais faire son deuil. Quoiqu’il arrive si vous tentez l’expérience, premièrement je vous conseillerai la plus grande bienveillance, et ensuite ne le faite pas pour étouffer un deuil.

Pour finir je vous laisse avec cette vidéo, bien qu’elle soit extraite d’une émission que j’approuve peu, elle présente Marcello Bacci, un médium italien qui entre en communication avec les esprits à travers une vieille radio des années 40. Ces séances sont si impressionnantes qu’il est devenu très célèbre, organisant de grande séance dans son salon à titre gracieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s