L’au-delà

hereafter-movie1

L’au-delà est bien souvent utilisé dans le jargon du paranormal sans que pour autant les gens aient bien conscience de l’ampleur de ce terme. J’ai envie de dire que malheureusement, beaucoup de termes dans le paranormal sont utilisés à mauvais escient. L’au-delà d’une manière générale parle d’un autre monde, un monde qui accueillerait les morts, ou l’âme perdurerait éternellement puisque la notion de temps n’y existe plus. Il existe dans presque toute religion et peut porter des noms différents selon les civilisations. Il est par ailleurs intéressant de constater que la notion d’au-delà existe depuis la préhistoire puisqu’il a été retrouvé  des sépultures ainsi que des offrandes faisant preuves de rites funéraires et d’une conscience déjà bien réelle à l’époque d’une vie après la mort.

En tant que vivant, seuls les médiums, chamans et les personnes ayant vécues des expériences de mort imminente (EMI) peuvent attester d’avoir été en contact avec l’au-delà. Il en découle alors certaines théories de vortex dans notre monde qui permettrait aux âmes de revenir dans notre monde. Les témoignages de personnes ayant vécues des EMI sont très impressionnantes, 60 000 000 de personnes attesteraient avoir été en contact avec l’au-delà alors qu’ils étaient à ce moment là cliniquement mort. Selon les témoignages, les visions sont diverses, souvent elles parlent de notion de paradis, parfois ce sont des expériences hors du corps ou la personne se voit d’en haut, prenant conscience de la situation et étant capable de le relater dans les moindres détails à son réveil. Mais quelques personnes ont eu des expériences qu’ils qualifieraient d’enfer, comme d’autres n’auraient absolument rien vécu. Comme l’explique merveilleusement le Dr Charbonnier dans son dernier livre « 7 bonnes raisons de croire en l’au-delà » je cite:

[ … Il n’existe aucun facteur prédictif pour vivre l’expérience; ni l’âge ni le sexe ni le niveau social ni les croyances ne permettent de dégager des prédispositions particulières pour connaitre cet extraordinaire événement. Pourtant aucune histoire ne se ressemble vraiment car chacun exprime son vécu avec sa sensibilité et sa culture. Toutefois, les nombreux éléments récurrents que j’ai pu recueillir laissent penser que l’itinéraire est, à peu de choses près, toujours le même. C’est comme si on demandait à un jeune Esquimau, à une vieille Américaine ou un quinquagénaire Sénégalais de raconter un voyage à Venise; leurs histoires seraient fort différentes mais au total, on s’apercevrait assez rapidement qu’ils sont tous les trois partis visiter la même ville…]

Cela me rappelle le propos d’un esprit dans « Le livre des esprits » d’Allan Kardec qui disait avec une grande simplicité que finalement les mots n’étaient rien, que nous exprimions tous la même chose avec notre propre façon de voir les choses. Par exemple, moi je suis athée, c’est un choix, en âge de raison je n’ai plus voulu être catholique ni appartenir à aucune religion pour seule raison que je ne voulais pas suivre un cheminement de rituels, de prières et ne croire en un seul dieu. Et pourtant ce « dieu » j’y crois, il n’est pas humain, il n’a pas de barbe, mais s’il faut mettre un mot sur quelque chose alors disons Dieu. Moi je crois en l’infiniment grand, je crois que l’univers nous gouverne d’une force cosmique qui dépasse tout entendement, je crois en l’éternel et que toute conscience est une mémoire. Parfois je prie, je ne fais pas une prière pour un Saint ou autre, et je ne le fais pas quotidiennement parce que ma religion m’a demandé de le faire, je le fais en faisant le vide en moi et en me connectant avec ce monde, j’y envoie mes pensées.

J’aimerais faire une parenthèse une fois de plus suite au sujet des EMI et vous faire part de l’expérience personnelle d’une amie. C’était il y’a 10 ans, elle était en montagne et faisait du Rafting, une belle journée d’été. Ils étaient 6 dont un moniteur. Ce moniteur à provoqué bien malgré lui un accident dans de violents rapides et tous ont été happés par le courant dangereux. Ils avaient des gilets, mais il n’empêche que se débattre dans des rapides, même avec un gilet est difficile. Etant asthmatique, mon amie a très vite pris peur, sa tête était constamment pris dans les vagues, ce qui lui laissait peu de temps pour reprendre mon souffle, la panique entraînant une crise d’asthme, elle a commencé à penser à la mort, et puis soudain son genou s’est violemment brisé sur un rocher et la douleur lui a fait perdre connaissance. Elle était sur le ventre, sa tête est alors restée sous l’eau. Elle se souvient très nettement de ce moment, il n’y a pas de black out, et se souvient que soudain elle était sereine, apaisée, plus de panique, plus de douleur dans les poumons, tout était calme et léger. Et puis elle a alors vu ces images défiler, très rapidement, des images arrêtées de sa vie d’enfant, d’ados, de ses proches, c’est comme si elles défilaient sur un écran derrière ses yeux. La dernière image était le visage bienveillant de son papa. Puis soudain, alors que c’était impossible, elle s’est vue au fond de l’eau, son corps flottait doucement au fond de l’eau, regardant à la surface, elle se trouvait belle, elle se laissait porter en regardant là-haut. Mais cette vision, c’était juste, indescriptible  elle pouvait voir partout à la fois, elle se voyait flotter, mais elle voyait aussi ce qu’elle voyait en regardant à la surface, mais aussi au dessus de l’eau, comme si sa vision était partout et qu’elle n’avait aucune limite. Et elle voit arriver ce Kayak qui arrive à sa hauteur, au dessus d’elle, et là elle se sent soudainement propulsée. Elle se réveille, sort sa tête de l’eau, voit que ce kayak est là, à côté d’elle, la douleur reprend, et respirer est atroce, elle s’accroche ce Kayak qui la dépose sur le rivage et là s’effondre,  traumatisée par l’expérience. Elle est quasiment certaine de l’avoir vécu, quasi certaine aussi que ça n’a duré que quelques secondes, on pourrait penser à une hypoxie, mais le ressentis était juste incroyable.

Quoiqu’il en soit, il se dit qu’après une telle expérience les personnes ayant vécues une EMI sont radicalement changé, serein, paisible et n’ont plus peur de la mort. Selon elle, c’est aussi depuis ce jour que la mort ne l’effraie plus.

100709

Si l’au-delà existe alors, comment pourrions nous le situer? Ou se trouve-t-il? Et c’est là que la science se mêle aux croyances grâce à la cosmologie qui a fait en 2012 des révélations incroyables de preuves de l’au-delà. Des physiciens sont actuellement entrain de décrypter une image collectée pendant 2 ans et demi par le télescope spatial Planck en orbite à 1.5 millions de km de la terre et qui dessine une carte détaillée du cosmos. Sur cette image y apparaît le rayonnement cosmologique fossile, le premier rayonnement de l’univers qui pourrait déceler tous ses secrets. Il serait alors possible de pouvoir confronter nos visions d’outre mondes. La vision d’Einstein évoque notre univers comme un cône dont la base serait le Big bang et l’espace temps présenteraient ensuite des particules, atomes, gaz, galaxies et nous. La lumière fossile serait apparue 380 000 ans après le Big bang, elle garderait alors en elle la mémoire de tout cet espace temps jusqu’à nos jours. L’au-delà serait alors situé en dehors de ce cône. Depuis cette précieuse photographie, de nombreuses théories se posent, comme la présence de méta-univers, mais aussi de trous noirs et d’une probabilité d’antériorité au Big bang. Si cela vous semble léger et confus car j’ai dû bien évidemment écourter la thèse « Des preuves de l’au-delà » car elle est longue et complexe, sachez néanmoins que pour le monde de la cosmologie nous sommes aux abords de grandes révélations. Il est possible que nous ne soyons plus là quand l’au-delà dévoilera enfin ses secrets, mais à ce jour en tout cas, la présence d’un au-delà n’est plus réfuté bien au contraire, il serait là, hors de notre univers mais encore imperceptible.

Un au-delà espéré par les croyants, un au-delà vu par certains vivants, un au-delà confirmé par les physiciens, mais un au-delà qui reste encore bien mystérieux et qui n’a de cesse de nous faire rêver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s