Les océans sont-ils hantés?

truk_lagoon-585x306

Les vacances sont là, pour commencer je vous souhaites à chacun d’excellentes vacances, court repos après une année de labeur. Peut-être partirez vous vous changer les idées à la mer, lézarder sur le sable et barboter dans les eaux salés. Beaucoup de gens sont terrifiés par ce qui pourraient se trouver sous leurs pieds alors qu’ils nagent au large, ils imaginent alors le fameux requin, les méduses et autres bêtes qui, dans leur imaginaire, leur voudraient forcément du mal (sornette) mais nous sommes nous déjà demandés si là, sous nos pieds, au fond de l’eau, il y’avait des esprits?

Il est vrai que nous avons tous tendance à imaginer un lieu hanté plutôt glauque, plutôt sombre, presque à l’abandon, un grenier, une cave, une vieille maison, un cimetière ect … On appelle cela des idées préconçues. Certes il y’en a dans ces endroits, mais j’aurais surtout envie de vous répondre qu’il y’a surtout des esprits partout. Un HLM neuf, une forêt, une plage, et pourquoi pas le fond des eaux?

D’une manière générale je suis fascinée par les abysses, tout comme l’espace, voici deux univers qui nous échappent et nous font fantasmer. Notre bonne vieille terre recouverte à 80% d’eau, vous ne vous êtes jamais dis que peut-être il y’avait tout un monde dans nos profondes abysses? Qu’en savons-nous après tout? Notre matériel ne supporte toujours pas la pression, ainsi les recherches sont limités ne permettant pas encore d’explorer ce que nous voudrions. D’une manière générale, je reste persuadée que notre terre nous est étrangère et recèle encore de millions de secrets.

Pour en revenir aux esprits, il est vrai que les investigations en mer sont rares voir quasi inexistantes, nous ne savons presque rien, et tout se base actuellement sur des suppositions. Pourtant des milliers de récits ont été recensés, que ce soit par des marins, des plongeurs, des touristes ect. Ce qui ressort le plus ce sont des récits de navires fantômes qui apparaissent complètement matérialisés et qui après recherches ne sont jamais trouvés là et n’existent pas ou plus. Des apparitions, aussi plutôt matérialisées, de personnes dans l’eau, qui disparaissent soudainement. Des voix, des cris, des ombres sous l’eau et même des bruits qui n’auraient rien à faire là.

Pour exemple, Destination Truth a enquêté il y’a quelques années sous mer, en Micronésie, à Chuuck, là ou le fond des océans est envahis par des vestiges de la seconde guerre mondiale, tels que des navires, tanks ou voitures. Les habitants du coin, disent entendre souvent des voix, des bruits de moteurs, de tirs … Alors DT a plongé pour investiguer les lieux. Le plus fou étant qu’à un moment, un endroit ou se trouvent des engins, on entend soudainement et très distinctement un moteur ronronner durant quelques courtes secondes. Après vérification, aucun bateau ne passait au dessus du lieu, le son était bel et bien capturé à des dizaines de mètres de profondeur.

Ce phénomène est assez difficile à expliquer je vous avoue. Un tel son, sur terre, prenons pour exemple le garage d’une vieille maison habité désormais par une famille qui n’aurait pas de voiture, qui entend un soir un moteur dans son garage, qui vient vérifier et il n’y a rien. Ce phénomène là aurait été qualifié de résiduel. L’ancienne famille qui devait démarrer sa voiture quotidiennement durant des années laissait ainsi une empreinte résiduelle qui pourrait se reproduire à l’infini. Telle une empreinte, une mémoire, ce son pourrait être activé par des énergies qui lui permettraient de se faire entendre. Pour cet exemple à Chuuck, ici il est évident que les voitures n’ont pas roulé sous l’eau, donc l’aspect résiduel est compliqué. Mais la mémoire pourrait alors provenir de la voiture elle-même, et ceci nous donnerait alors un bon indice puisque l’acier serait alors un bon disque dur, et l’eau un bon conducteur.

Que l’eau soit un conducteur de toute façon est un fait avéré, les maisons se trouvant à proximité de point d’eau sont souvent très hantées, certains lacs, comme cette légende à Brocéliande, sont aussi hantés par des esprits qui se matérialisent ou virevoltent au dessus de l’eau. Certains puits aussi laisseraient résonner des éclats de voix comme s’il y’avait quelqu’un au fond.

Mais, laissez moi un peu vous imager ma vision pour vous aiguiller. A mes yeux, les esprits, les mémoires résiduelles, les fantômes … sont en permanence autour de nous, deux mondes qui vivent en harmonie sans forcément se confronter. Imaginez alors une porte fenêtre à double vitrage, fermée, vous n’entendez rien du bruit extérieur, une fois ouverte vous entendez  alors ce que vous n’entendiez pas jusque là. Les phénomènes paranormaux selon moi, se manifesteraient ainsi, à un moment une fenêtre serait ouverte permettant apparitions ou manifestations diverses. Mais alors à quoi ressemblerait cette fenêtre à double vitrage au point de vue paranormal? A force d’investigations, il a été constaté que lors d’un phénomène paranormal, à ce même moment était mesuré un champ électromagnétique, un courant en d’autres termes. Ce courant, cette énergie, permettant cette matérialisation, pourrait provenir de plusieurs sources, une personne, des orages, un point d’eau … Les médiums et les enfants ayant déjà « leur fenêtre à double vitrage » ouverte, n’ont pas besoin de ce champ électromagnétique.

Si nous poussons le résonnement plus loin, est-il alors possible que certains fantômes soit bloqués dans le fond des eaux comme ils peuvent parfois l’être sur terre? Ont-ils conscience d’être dans l’eau? Les esprits n’ayant plus la notion de temps, ont-ils encore la notion de terre, air ou eau? Imaginez alors des vestiges tel que le Titanic et tellement d’autres navires, permettent-ils de voir se matérialiser des esprits?

Voici le témoignage d’un homme qui dans son passé était scaphandrier. Il nous relate alors un jour son tête à tête avec un esprit dans la profondeurs des eaux de Sydney. Il est vrai qu’en écoutant ce témoignage, nous sommes en droit de nous demander si cet homme n’était pas victime d’une narcose, que l’on appelle aussi ivresse des profondeurs, et qui dans ces premiers symptômes, apportent quelques hallucinations. Or cet homme dit plonger a 12m, et une narcose se manifeste bien plus en profondeur, d’autant plus que cet homme devait y être habitué et qu’ici il semble faire la différence et être sûr de lui.

Encore un mystère à ajouter sur la liste du paranormal, ceci est réellement excitant car il semblerait que tout soit encore à découvrir, un peu à l’image des conquistadors qui découvraient des pays inexplorés, notre grande famille du paranormal essaye d’aborder ce monde bien vaste du paranormal.

Si vous partez en plein mer cet été, ouvrez l’oeil, soyez à l’écoute, et si phénomènes il y’a, surtout venez m’en parler à votre retour, tout témoignage sera bien accueilli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s