La ville fantôme de Bodie

Lors de mon séjour aux Etats-unis, j’ai eu l’opportunité de pouvoir visiter la ville fantôme de Bodie. Cette dernière se trouve en Californie, à deux heures de route de Yosemite. A l’origine, Bodie n’était qu’une vaste plaine, un jour William Bodey y a découvert de l’or et décida d’y installer un camp minier en 1859. A cette époque, la ruée vers l’or était courante, et les gens étaient prêt à migrer sur de milliers de kilomètres afin d’espérer une vie meilleure. Voyant qu’il y’avait un filon profitable, très rapidement il a été construit autour du camp minier des habitations, devenant une ville jusqu’à devenir la deuxième plus grande ville de Californie. En 1880, Bodie était immense et recueillait plus de 10 000 habitants. Elle avait tous les aménagements d’une grande ville, plusieurs saloons, des magasins, des banques mais aussi une gare de chemin de fer. Mais très rapidement la ville est devenu hors de contrôle, attirant tous les bandits, les hold-up et meurtres devenaient courant.

3

Pour ne rien arranger, la ville a été victime de deux incendies destructeurs qui ont poussé ses habitants à fuir, laissant parfois leur maison pleine de mobilier, comme s’ils comptaient revenir, or, ils ne sont jamais revenus. Le dernier habitant de Bodie est décédé dans le courant du XXème siècle, laissant ainsi une ville fantôme à l’abandon. Il a alors été décidé de ne pas détruire cette ville et encore moins de la réhabiliter mais plutôt de la conserver telle quelle avec son histoire et d’en faire un parc historique. Absolument rien n’a été modifié ni aménagé depuis le départ du dernier habitant. Les portes des maisons ont été closes afin que personne ne puisse y pénétrer. Aujourd’hui, et à cause des deux incendies, seuls 5% de Bodie sont visitables, les 95% restant sont partis en fumée.

Pour accéder à Bodie il faut emprunter une route désertique pendant au moins une heure, le chemin menant à Bodie étant de l’époque et très chaotique. Un droit d’entrée de 7 euros est demandé aux visiteurs, cet argent servant à la conservation de la ville. Une fois sur place le constat est étonnant et l’expérience est absolument unique.

26

J’étais avec des amis, et lors de notre arrivée, j’ai littéralement été attiré comme un aimant vers cette petite ville à la fois belle et glauque. Je suis partie en courant, appareil de photo au poing, je voulais tout voir, tout ressentir. La première chose qui frappe en arrivant c’est ce vent, ce même vent que l’on trouve dans les plaines, plutôt fort, faisant ainsi grincer la ville entière. Cela rajoute franchement une dimension incroyable au contexte, on a soudainement l’impression d’être au milieu d’une ville qui serait un parfait mélange entre « La petite maison dans la prairie » et « Silent hill ». Et ces maisons qui s’étendent partout et qui semblent toutes se ressembler, on s’y perdrait presque. Il y’a aussi ça et là des débris de voitures, mais aussi de boites de conserves d’époque, complètement rouillées, comme si une tornade venait de passer. Je me suis demandée alors pourquoi personne n’avait jamais ramassé cela? Est-ce qu’aucun visiteur n’a jamais été tenté de ramener un tel souvenir chez lui? Et puis j’ai appris alors qu’il y’avait autour de tout cela une sorte de malédiction, ou en tout cas c’est ce qu’on en dit, qui disait que sous aucun prétexte il ne fallait ramasser quelque chose appartenant à la ville.

9

Mon oeil de photographe au milieu de tout ça était actif, je ne savais plus ou donner de la tête, ou aller, ni regarder. Et puis on se met aux fenêtres pour regarder dans les maisons, tour à tour l’on découvre une vieille chambre, puis une salle manger avec la vaisselle prête pour le repas, ou encore le saloon. On a l’impression d’être voyeur et qu’à tout moment quelqu’un surgira pour vous chasser. L’impression que les habitants se cachent. Bodie, exceptionnelle visite. Il y’a aussi un petit musée qui permet d’apercevoir quelques photos et quelques objets d’antan, ainsi qu’une boutique. Afin de faire le tour de tout cela, il faut bien compter 3-4 heures, mais je ne vous cacherais pas que si une telle ville se trouvait proche de mon domicile, j’y passerais certainement des journées entières, c’est absolument passionnant.

J’insiste depuis le début sur le fait qu’à Bodie j’étais clairement là en tant que photographe, vraiment, je n’avais pas pris la peine de me documenter pour savoir si la ville était hantée, et bien que cela me semble d’une grande logique, ce n’était pas ça qui nous attirait à Bodie. Autant sur notre route, certains édifices, tel que le Goldfield Hotel, étaient prévus par une approche paranormale, autant là pas du tout. Ainsi aucun de nous n’était conditionné à ce qui allait se produire. Ce n’est qu’une fois l’expérience vécue que je fais des recherches et que j’ai en effet trouvé de nombreux témoignages d’expériences paranormales vécues par des visiteurs à Bodie. Il a été recensé des apparitions, des bruits, mais aussi des odeurs de cuisine.

27

Car oui, il a été vécu lors de notre visite à Bodie une expérience paranormale. L’une de mes amies présente, est aussi une personne très sensitive, elle n’en est pas à sa première expérience paranormale, et il me semble qu’elle ait certaines facultés de clairvoyance sans qu’elle n’en ai réellement conscience. Cette dernière a alors vécu sur place une véritable expérience paranormale qui l’a littéralement effrayée. Mais je laisse la parole à cette dernière qui va vous faire part de son témoignage:

JESSICA

 » Lors de notre Road trip sur la côte Ouest des USA nous avons eu l’occasion de pouvoir visiter Bodie. A peine arrivée dans cette ville abandonné que je me crois dans « la petite maison dans la prairie ». Le groupe se sépare très rapidement et je poursuis ma visite avec mon amie Stéphanie. Je ne sais pas où sont les 2 garçons mais j’aperçois parfois au loin mes deux autres amies.

 Je parcours donc de manière totalement insouciante cette ville en pensant pouvoir croiser à tout moment Charles Ingalls. Je vais de maison en maison en collant ma tête et mon téléphone portable aux fenêtres afin de prendre des clichés de l’intérieur des maisons.

A aucun moment je n’ai pensé qu’il pourrait de produire ce qui s’est produit, je devrais pourtant avoir l’habitude.

Certaines maisons m’attiraient plus que d’autres de l’extérieur. A un moment où mon amie Stéphanie était occupée je me dirige donc très naturellement toute seule vers un de ces petits bâtiments en attendant qu’elle me rejoigne.

Je prend d’abord un cliché de loin

IMG_4176

Je m’approche pour regarder à la fenêtre de gauche et, à moins d’un mètre de celle-ci, je distingue soudain une silhouette grisâtre qui me parait être celle d’un homme qui semble tout aussi surpris de moi car il a un sursaut vers moi et file soudain vers le fond de ce qui s’avère être un bar et se cache derrière une porte en arrière boutique dont le haut s’avère vitré.

Je n’ai pas ressenti d’agressivité de la part de cet homme. J’avais juste le sentiment qu’il se sentait coincé et ne pouvait pas s’échapper.

De mon côté j’ai un sursaut avec un léger recul, je me tord un peu la cheville sur un caillou, je retourne immédiatement vers la fenêtre prendre 2 clichés rapides de l’intérieur et je détale rapidement pour retrouver Stéphanie.

Je tente de lui demander innocemment si le lieu est réputé hanté mais elle remarque que je suis pâle et troublée et je lui raconte tout.

Nous poursuivons notre visite très normalement et plus tard nous rejoignons Magali qui a acheté des guides et plans de Bodie et nous avons donc confirmation que ce bâtiment était un bar se situant près d’un barbier, ce que nous avions constaté grâce à mes photos. La légende voudrait qu’il y ai eu un incendie dans l’arrière boutique de ce bar.

 Je finis par confier ce qu’il m’est arrivé à Vanessa. Je lui montre mes photos de l’intérieur du bar et sur l’une d’elle nous avons l’impression de distinguer un visage derrière la porte vitrée ce qui correspondrait à ce que j’ai vu d’autant plus que c’est mon premier cliché.

IMG_5678

Nous décidons donc de retourner voir ce bar. Je touche la vitre à plusieurs reprises, Vanessa prend des clichés mais je ne distingue personne dedans. Nous ne serons plus témoins d’autres expériences et après avoir approché d’autres maisons qui « m’attiraient » nous décidons de rentrer. 

Je parcours alors les photos sur mon téléphone portable et fais quelques zoom afin d’admirer les détails de ces vielles habitations durant le trajet retour à notre hôtel quand soudain j’ai un sursaut devant une de mes photos en y voyant très nettement quelque chose que je n’avais pas remarqué au moment où je l’ai prise puisque c’est la photo de la maison ou j’ai vécu mon expérience paranormale, et c’est cette même photo prise juste avant que j’en sois témoin.

Je montre immédiatement la photo à Vanessa sans lui faire part de ce que j’ai vu et il y voit la même chose, on montre la photo à nos autres amis et ils voient aussi la même chose que nous. Sans nul doute, il y’a quelque chose à cette fenêtre. « 

C’est cette même photo qui a été posté sur Facebook, que je vous demandais d’observer afin de voir si un regard neutre y verrait la même chose. Suite à ce test, certaines personnes ont clairement vu ce qu’il y’avait à voir, d’autres ont vu d’autres choses ailleurs. Il est vrai qu’en vous demandant de faire cela, je crée déjà en vous une certaine autosuggestion, mais sans historique, sans rien, disons que je ne vous facilitais pas non plus la tâche. Beaucoup m’ont demandé ce qu’il fallait chercher, et à partir de là on peut expliquer pourquoi certains n’ont absolument rien vu. Quand on est pas dans le paranormal, que l’on a jamais eu affaire à des évidences photo ou vidéo, ce n’est pas évident de pouvoir reconnaître ce qu’est une preuve tangible d’activité paranormale. Mon oeil à moi est affûté, et pour être honnête les personnes ayant vu ce qu’il y’avait à voir sont des habitués du paranormal, de près ou de loin. Pour voir cette évidence, cela demandait un certain effort, zoomer au bon endroit, et pour améliorer la netteté, faire ressortir les blancs. Si Jessica n’avait pas eu cette expérience paranormale, en effet nous n’aurions certainement jamais zoomé et jamais vu cette apparition car en effet sur la photo authentique, avec la distance, on ne distingue absolument rien. Mais il était important de vous montrer la photo authentique par rapport à sa distance car tout cela à son importance par la suite.

Il est maintenant temps de vous montrer cette évidence, ici se trouve la vidéo explicative de l’apparition de Bodie.

Je serais très intéressée de connaitre votre ressenti, et d’autant plus ce que vous vous pouvez y voir. Car de nombreux témoignages y compris le mien y voient la même chose, mais une fois de plus je ne veux pas dire ce que moi j’y vois pour éviter toute paréidolie, car c’est ce que vous finiriez par voir aussi.

Vous pourrez voir toutes mes photos ici.

Bodie aura été réellement une expérience unique et merveilleuse. Si un jour vous partez en Californie il faut absolument que vous visitiez cette ville fantôme.

« Goodbye God, i’m going to Bodie »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s