Les chasseurs de fantômes

ghostbusters-header

J’illustre cet article par Ghostbusters car c’est malheureusement redondant dans le métier de s’entendre dire « Comme dans Ghostbusters? » lorsqu’on vient de dire à quelqu’un qu’on est « chasseur de fantômes ». Mais au final, nous en rions, et il est courant dans une convention sur le paranormal de croiser des personnes déguisées en Ghostbusters, car après tout cela reste un classique. Mais évidemment non un « chasseur de fantômes » n’a pas de Proton Pack et encore moins de Ghost Trap, et puis je vous rassure, les fantômes ne ressemblent pas du tout à Slimer.

Enquêteurs du paranormal, chasseurs de fantômes, traqueurs de fantômes … les termes sont multiples pour finalement parler de la même chose. Les personnes qui prétendent faire cela sont tout simplement des personnes qui enquêtent sur un lieu dit hanté en se rendant sur place, avec du matériel spécifique, afin de pouvoir apporter des évidences ou dans le cas contraire, démystifier un fait par la science. Depuis l’arrivée de shows tv mettant en avant des enquêteurs du paranormal dans les années 90, il est vrai que tout ceci s’est démocratisé devenant d’années en années de plus en plus répandu. Il n’est pas rare que des groupes d’amis fassent d’enquêtes paranormales, un hobby du dimanche. Les nombreux groupes de chasseurs de fantômes se comptent par dizaine de milliers. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Un groupe de chasseur de fantômes va agir en plusieurs étapes. Il y’a d’abord un vrai travail de documentalisme, chercher les faits divers, les témoignages sur des lieux dit hantés. Puis interviewer les témoins et se documenter sur l’historique du lieu. Vient ensuite l’enquête en elle même, qu’elle soit de jour ou de nuit, elle requiert divers codes: des vêtements sombres, pas de parfums, pas d’accessoires brillant ou bruyant, du matériel efficace, mais surtout une grande patience et du sang froid. Pour finir, il faut examiner les vidéos, photos et enregistrements afin de découvrir des preuves ou non. Ce n’est pas donné à tout le monde, outre une certaines connaissances du paranormal, voir technique, il faut aussi avoir le mental pour se mettre dans ce genre de situations.

Mais peut-être connaissez-vous T.A.P.S. , Ghost Adventures ou encore Destination Truth? Voici des enquêteurs du paranormal modernes, mais qu’elles en ont été les inspirations?

Depuis le temps que je m’intéresse à l’histoire du paranormal, mais tout autant à cette croyance qu’ont les peuples du monde entier et ce depuis la nuit des temps, j’ai bel et bien appris que les personnes fascinées par ce milieu et tentant de découvrir des preuves sur une possible vie après la mort se comptent par milliers. Il y’a par exemple d’antiques récits en Chine ou en Grèce par exemple de personnes qui traitent des fantômes et de lieux hantés. Il faut se dire que durant longtemps, une vie après la mort était acceptée par les peuples du monde entier, selon les croyances, les esprits pouvaient revenir, ou habiter un arbre ou un animal. Mais il y’a toujours eu une certaine crainte du monde des morts, comme on a pu l’appeler durant longtemps. Après Jésus christ, on commençait à rédiger des livres sur la façon dont se présentait un esprit, une véritable approche et étude de ce milieu. En Egypte il y’a même un livre qui a existé s’appelant « Le livre des morts ». Mais à cette époque évidemment il n’y avait pas de matériel tel que nous le connaissons aujourd’hui. Les gens utilisaient alors des médiums afin de pouvoir approcher les morts.

price1

Au fil du temps, les approches du paranormal sont devenues de plus en plus précises et intéressées, mais il n’existait toujours pas de chasseurs de fantômes. Et le XIXème siècle a alors été un passage très important dans l’avancée du paranormal. Il y’a tout d’abord eu la création du Ghost Club à Londres en 1862, une société réunissant des gentlemen chasseurs de fantômes qui ont lancé le mouvement et mené les premières enquêtes. Le célèbres Charles Dickens, passionné de paranormal en faisait d’ailleurs parti. Mais celui qui a vraiment fait l’image du Ghost Club c’est Harry Price, qui est perçu comme le précurseur et le mentor. Harry Price était avant tout un passionné de magie et d’illusion, il faut savoir que le XIXème siècle était une époque incroyable pour le paranormal, en ce temps, c’était une réelle tendance, et les séances de spiritismes et photographies spirites étaient si courantes, que les gens s’y ruaient. Un succès qui invita également à la fête de nombreux charlatans qu’Harry Price se faisait un plaisir de débusquer. Il a aussi enquêté auprès de nombreux cas, et même si aucune preuve tangible n’a été mis à jour, il n’en est pas moins que son savoir et son dévouement reste un exemple pour tous.

Mais il y’a aussi un certain Thomas Edison qui était sur le point de faire une trouvaille révolutionnaire. Edison, inventeur du phonographe, de l’ampoule électrique, du kinétographe (première caméra) mais aussi malheureusement de la première centrale électrique et de la chaise électrique. Quoiqu’il en soit, Edison était passionné de paranormal, il disait que les esprits étaient composées de particules et que ces particules pouvaient se rassembler pour former l’esprit. Il travaillait alors durement sur une machine qui, disait-il, permettrait de pouvoir voir et entendre les esprits. Il est malheureusement décédé avant, laissant ce projet inabouti. Il se dit que si Edison avait réussi à terminer son invention, notre monde aujourd’hui serait très différent.

Levocazione-i-casi-di-Ed-e-Lorraine-Warren-e-il-loro-museo-dellocculto-5

Le XXème siècle a alors permis a de grands noms du paranormal de se faire connaitre, tel que Ed et Lorraine Warren, mis actuellement en scène dans « The Conjuring » au cinéma. Ed, démonologiste et Lorraine, médium menait une véritable quête en enquêtant sur des nombreux cas de maisons hantées et de possessions. Ils sont connu pour leur musée abritant des artefacts provenant de leurs enquêtes mais aussi pour leur enquête sur Amityville d’ou provient l’une des plus célèbres photos d’esprit au monde. Ils faisaient alors partie d’un groupe de recherche très sérieux, la New England Society for Psychic Research qui comprenait aussi bien des policiers, des étudiants que des membres de l’église.

amityville-ghost-boy-pic-hq-lutz-haunting

Les techniques d’approche au niveau des enquêtes sont issues de cette époque, que ce soit les Warren ou d’autres groupes de chasseurs, il était courant d’utiliser de nombreux appareils afin de pouvoir apporter une crédibilité aux enquêtes. Il n’était plus question de ne se baser que sur des ressentis ou des témoignages, il fallait documenter les faits afin qu’ils soient visibles de tous. Au milieu du XXème siècle les avancées technologiques ont permis de nombreux équipements, caméras, appareils photos, mais aussi tout simplement des clochettes pour produire des sons en cas de mouvement.

De nos jours, l’approche est toujours la même, néanmoins le matériel est bien plus élaboré et si multiple qu’un novice pourrait véritablement y perdre la tête. Outre les indispensable actuels, tel que des caméras infrarouge, des thermomètres électroniques ou encore des dictaphones, il est courant de voir des EMF afin de détecter des champs électromagnétiques, des Spirit Box pour entrer en communication direct avec les esprits, des Pods qui détectent tout mouvement invisible ou encore des caméras thermiques. Il y’a évidemment des installations d’ordinateurs, et parfois certaines équipes de chasseurs de fantômes sont tellement équipées qui leur faut un camion pour pouvoir tout transporter.

Ghost_tools_TusCon_36_

S’équiper ainsi a un coût qui n’est pas donné à tout le monde, seules les plus grandes équipes peuvent se permettre autant de matériel. Néanmoins après de multiples discussions avec des chasseurs de fantômes renommés il est évident que posséder au moins les basiques (dictaphones, caméras et appareils photo) peuvent être amplement suffisant à condition d’avoir les compétences requises et l’esprit d’analyse. Et pour cela de nos jours mieux vaut avoir une approche rationnelle et scientifique.

La technologie nous permettra certainement un jour d’avoir la réponse à nos nombreuses questions, mais il est évident qu’à ce jour selon moi et de nombreux autres passionnés, nous n’avons toujours pas l’équipement nécessaire à tout cela. Les faits eux sont bel et bien là, les témoignages toujours aussi nombreux, les expériences vécues par milliers, permettant toujours de croire aux fantômes, mais rien ne nous permet encore de pouvoir apporter des preuves à 100% de tout cela. Même si évidemment j’ai déjà vu des photos et vidéos incroyables, mais pas assez pour mettre tout le monde d’accord.

Je donnerais tout pour savoir sur quel projet travaillait Edison car cette histoire de particule d’énergie c’est aussi ma vision, et je crois effectivement aux orbs qui sont une présence d’esprits. Un avenir proche nous permettra peut-être un jour de voir au JT de 20 heures la confirmation de l’existence des esprits. Mais nous n’en sommes pas là, et pour l’instant des milliers de gens enquêtent dans le but de pouvoir eux même un jour trouver l’évidence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s