Les Démons

GustaveDoreParadiseLostSatanProfile

Un article un peu compliqué pour moi pour plusieurs raisons. La première étant l’étymologie du  mot diable qui me dérange puisque ce terme a été créé par les religions. Dans le christianisme il représente un ange déchu, un ange qui se serait retourné contre son créateur, Dieu. Les Musulmans parleront plutôt de Djinns, les Hindous de Dévas, et les japonais de Yasha. Chaque peuple et culture à son époque a fait référence à un dieu et un diable. Tous ces démons, bien qu’ils ne soient pas représentés de la même manière ont en général mauvaises réputations, ils auraient mauvaise influence sur l’humain et pourraient le posséder.

Parler alors d’entité maléfique, étymologiquement parlant, me sied mieux, tout simplement car n’étant pas chrétienne, je ne peux moi-même utiliser de termes bibliques, et vous l’aurez sûrement remarqué dans mes articles, mais je n’en parle jamais. S’il fallait me définir, je serais plus agnostique qu’autre chose, je crois en effet en quelque chose que je ne définis pas forcément, et que je n’humanise pas pour autant, mais je refuse d’appartenir à toute religion. Mais je m’intéresse aussi à la métaphysique et un agnostique normalement le réfute, alors en vérité je ne suis tout simplement à caser dans aucune boite, et cela m’arrange bien.

La deuxième raison qui me pose problème est absolument personnelle et irrationnellement dérangeante, c’est simplement que dans mon enfance j’ai véritablement été traumatisé par « L’exorciste ». Alors oui, je le sais, c’est un film, mais d’une manière générale depuis tout ce qui fait référence aux possessions démoniaques me hérisse un peu les poils. Mais j’y travaille, la preuve en est ici, même si en faisant les recherches pour cet article je prends autant de plaisir que de passer du jus de citron sur une plaie ouverte.

3

Je vais donc aborder dans cet article la démonologie, le diable et ses démons ainsi que les possessions qu’elles soient démoniaques ou non et autres exorcismes. Mais également les dérives qu’il peut en découler, car oui nous vivons dans un monde ou l’homme a tendance à profiter de la faiblesse de ses confrères.

Il est évidemment assez compliqué de parler du Diable puisque selon les religions, les cultures, les perceptions, il a chaque fois une signification différente. Pour certains le Diable est l’ange déchu, qui est tombé en Enfer, soit sur terre et essaye de corrompre les humains afin de les monter contre Dieu. Pour d’autres le Diable serait au contraire un autre dieu, qui travaillerait en collaboration avec Dieu, l’un représentant le bien et l’autre le mal. Il se dit ailleurs que la personnification du diable a été créée dans les religions afin de manipuler les esprits faibles pour qu’ils ne cèdent pas aux tentations. Freud tire quant à lui évidemment une conclusion sexuelle, laissant supposer qu’une personne se disant possédée par le Diable ne serait en fait qu’une pulsion refoulée, une névrose sexuelle. Le diable finalement, selon l’époque et le pays où nous avons grandi, ainsi que la religion et l’éducation aura une iconographie différente.

C’est pour cela que depuis des siècles il existe la démonologie. La démonologie est l’étude des démons en fonction des croyances, des religions et de l’histoire. La démonologie est plutôt complexe et riche, elle existe depuis le XIIIème siècle et s’appuie sur de nombreuses théories. Elle est d’ailleurs à la base d’une hiérarchie, puisque les démons auraient chacun une tâche qui leur est attribuée. Il existe des milliers de démons, c’est assez impressionnant, évidement je ne vais pas vous faire l’index, mais je vous en évoque quelques-uns, dont certains ne devraient pas vous être inconnu.

LUCIFER ou encore celui que l’on appelle le roi des démons, qui se montreraient sous le visage d’un petit garçon.

SATAN, l’ange déchu, celui qui mène la révolution contre Dieu, il est représenté tel un bouc.

BELZEBUTH, le prince des ténèbres, deuxième force après Satan. Il se présenterait sous plusieurs formes, tour à tour mouche, ou bouc, ou être difforme crachant du feu.

LEVIATHAN, ou encore le démon qui aide l’homme à mentir.

LILITH une des princesses des succubes.

PAN le prince des incubes.

Nachtmahr_(Abildgaard)

Ce qui me permet de rebondir sur les succubes et incubes. L’incube est un démon mâle qui abuse sexuellement d’une femme, et inversement pour le succube, un démon femme qui abuse d’un homme. Ces démons profiteraient de leur victime durant leur sommeil ne leur laissant que peu de souvenirs ou encore une sensation d’étouffement. Certaines femmes pourraient donner naissance à certains enfants/démons, on prêterait même à Merlin, Jules César et le peuple entier des Huns cet étrange naissance. Dans notre société moderne, les incubes et succubes ont été assimilés à diverses maladies psychologiques ou encore à une paralysie du sommeil.

Mais de manière générale toutes tentations, mauvaises pensées ou actions seraient influencées par un démon. Le diable a d’ailleurs son chiffre, 666. Le chiffre 7 représente Dieu, la perfection, le chiffre 6 quant à lui représente l’imperfection. Associer alors 3 chiffres 6 est un signe d’imperfection suprême attribuée à Satan. Vous avez certainement entendu parler d’ailleurs du Satanisme, c’est un mouvement qui consiste à montrer son adoration à Satan. Son symbole, le pentagramme, n’est autre qu’en réalité la tête de bouc de Satan, et son chiffre 666.

satan_baphomet_250

Les Satanistes ont des fondamentaux qui ne sont pas aussi déviant qu’on puisse le penser. Le Satanisme combat surtout la religion et ses dogmes, elle ne voit pas en Satan un être diabolique et cornu mais plutôt une représentation du monde. Le Satanisme c’est un peu une rébellion. Néanmoins il y’a aussi les sectes sataniques qui comme toute secte a des déviances à qui l’on attribue les offrandes d’animaux par exemples et autres rituels sanglants.

Outre influencer, le démon peut aussi posséder un humain. On attribue souvent la possession au Diable, mais il est aussi possible d’être possédé par un esprit, néanmoins dans le cas présent cela resterait temporaire. Alors qu’il se dit qu’une possession diabolique est véritablement encrée dans le corps qu’elle possède, elle le brutalise, le consume jusque parfois causer sa perte. On parle alors d’exorcisme dans ces cas-là. Les exorcismes sont pratiqués par des prêtres, néanmoins l’église moderne impose avant chaque exorcisme un constat médical car il est vrai que de nombreux cas ont été recensé comme étant de la schizophrénie.

On dit d’une personne possédée qu’elle est alors prise de violents spasmes, de contorsions, elle devient agressive, vulgaire et aurait une force démultipliée. Elle aurait aussi la faculté de parler des langues qui lui étaient alors inconnues et dans certains cas il a été constaté des lévitations de corps et d’objets.

[Vidéo à prendre malgré tout avec précaution, c’est impressionnant mais ça ne prouve rien]

Le film « L’exorciste » s’est inspiré d’une véritable histoire qui a touché un jeune garçon de 14 ans en 1949. Ce jeune homme avait pratiqué une séance de spiritisme avec ses tantes et a par la suite vu son comportement complètement modifié. Evidemment, ce qui se passe dans le film est fictif, mais l’exorcisme du jeune homme aura pris 3 mois et il aura fini par être délivré de ses démons.

« L’exorcisme d’Emily Rose » est aussi inspiré d’un fait réel, celui d’Anneliese Michel. Cette jeune fille alors âgé de 16 ans et très pieuse, s’est vu un jour prise de violente convulsions. Nous sommes dans les années 70, en Allemagne, et la société moderne la confie à la médecine lui découvrant alors des épilepsies. Malgré le traitement, rien ne change, la jeune fille dit voir des démons, être possédée, demande de l’aide. L’église refuse dans un premier temps, alors que la médecine ne trouve aucun remède à des maux qu’ils ne comprennent pas. La jeune fille vit reclus dans sa chambre, ne s’alimente plus, est très agressive, et maigrit à vue d’œil. Il aura fallu attendre 2 ans pour que l’église accepte l’exorcisme et qu’un prêtre puisse le pratiquer à raison de deux par semaines. Le prêtre témoigna qu’il y’avait plusieurs démons en elle, et qu’un enregistrement attesterait de plusieurs voix se disputant. Anneliese souffrante, les genoux brisés, finit alors par mourir l’année d’après. Les prêtres et les parents seront alors accusés de non-assistance sur personne en danger et auront une peine d’emprisonnement.

09101112431492985

Malgré tout, l’église n’a pas reconnu tant de cas de possession, et il m’est arrivé de voir des reportages sur des pseudo séances communes d’exorcisme ou une audience entière se disait possédé par le malin, et là j’ai juste envie de crier qu’on arrête de se jouer de la vulnérabilité des gens et de dissimuler de véritables maladies psychiques derrière des iconographies religieuses. Le charlatanisme a toujours fait partie malheureusement du paranormal, il y’aura toujours des personnes malhonnêtes pour profiter de la naïveté d’autres personnes.

Démons, possessions, satanisme … Une fois de plus difficile de donner des explications, outre des faits. Chacun y voit après selon ses croyances ce qu’il veut bien y voir. Les personnes pieuses y croiront forcément, les personnes athées parleront sûrement d’entité mal intentionnée, d’autres n’y croiront pas du tout, après tout, ceci est un parfait exemple du paranormal, ce sont des sujets qui divisent. Et pourtant souvent, les gens expérimentent la même chose, mais les mots ne sont pas utilisés de la même manière. Pour ma part par exemple, quand j’explique que je me passionne pour le paranormal et les cas de hantises, on m’étiquette automatiquement comme pieuse. Or, pas du tout, et je fais vraiment la distinction de tout cela, et n’y voit d’ailleurs aucun lien. Alors on pourrait se dire comme ça que le diable devrait être pareillement perçu, et pourtant ici pour ma part, c’est plus complexe. Je crois évidemment que des esprits peuvent être sombre, très sombre, je crois en la possession temporaire, mais je crois encore plus au psychisme. Néanmoins du point de vue sociologique, cela m’intrigue que des peuples et religions depuis la nuit des temps aient cette conception de démon. La démonologie a un aspect intéressant, mais dans sa complexité, ne permet aucune conclusion.

Je vous invite donc à tirer les conclusions que vous voudrez après tout cela et à ne pas non plus tomber dans une névrose incontrôlable. Et pour finir sur une note légère, je citerais notre ami Freud qui détendra l’atmosphère  » Le Diable n’est autre chose que l’incarnation des pulsions anales érotiques refoulées! » Voilààà. Merci Freud de nous changer les idées.

Publicités

Une réflexion sur “Les Démons

  1. Hell(o) there!
    Intéressant ton article du point de vue des définitions du diable dans les différentes cultures et religions.
    J’ai toujours été intéressée par le sujet paranormal, adolescente par fascination, aujourd’hui par les phénomènes paranormaux en général reflètent d’une certaine façon l’évolution des sociétés. En l’occurrence, bien que croyante, je romps avec la tradition du diable, c’est-à-dire, je ne crois pas au diable et donc pas non plus aux possessions. Et ceci par une simple question de cohérence.
    Le Diable n’est finalement qu’une représentation du plus grand diable de tous les temps : l’Homme. Qui d’autre a été l’auteur de tant de cruautés et de barbarie jadis et encore aujourd’hui ? Comme pour plusieurs autres concepts, le Diable dans les religions anciennes est une parabole, une métaphore décrivant les faiblesses et les potentialités de nos bas instincts. En bref, le diable en tant qu’entité n’existe pas. Le mal n’est que l’absence du bien.
    Les supposées possessions comme celle de la malheureuse Anneliese Michel, et comme celles de bien de personnes victimes de la superstition religieuse, ne peuvent exister s’il n’y a pas d’entité qui puisse prendre possession d’elles. Ce qui peut prendre possession de quelqu’un c’est les troubles psychiatriques accentués par des traumatismes, contexte familial complexe ou problématique et manque de soins appropriés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s