Nuits extra-lucides

reves

Sigmund Freud a dit « Le rêve est le gardien du sommeil » et s’il était plus que ça?

Rêver, voilà une activité non-contrôlée, non-désirée, et qui pourtant s’exécute chaque soir. Nous passons 1/3 de notre vie à dormir, donc presque tout autant à rêver. Le sommeil est un besoin vital pour tout être vivant, il est possible de mourir si on s’empêche de dormir et ce durant des jours ou des semaines. Il est aussi incroyable de constater que la plupart des animaux rêvent aussi, ainsi les mammifères et les oiseaux vont rêver tout comme nous. Le sommeil se compose en plusieurs phases, l’endormissement, la phase de sommeil léger, la phase de sommeil profond et la phase de sommeil paradoxal. Chacune de ses phases peut durer de quelques minutes a quelques heures. Il a souvent été dit que nous ne rêvions que pendant la phase de sommeil paradoxal, ce qui est faux, néanmoins une personne se réveillant en pleine phase de sommeil paradoxal aura encore un souvenir très présent de son rêve et ce pendant quelques minutes jusqu’à ce que le souvenir s’évapore. Se réveiller au cours d’une autre phase laissera très peu de chances au souvenir d’un rêve. Il est très rare de se souvenir très longtemps d’un rêve, pour vous expliquer un peu, lorsque vous rêvez votre cerveau est clairement au repos, tout autant que le cortex préfontal, qui en temps normal nous permet de différencier le réel de l’imaginaire. Vous comprendrez ainsi pourquoi parfois vos rêves n’ont ni queue ni tête. Lorsque l’on se réveille, les activités cérébrales se mettent doucement en place, c’est pendant ce court moment, cette courte transition, que le souvenir du rêve est encore très présent. Une fois le cerveau en activité il n’en reste plus rien.

Nous faisons ainsi plusieurs rêves par nuit, sans qu’à ce jour on ne sache encore vraiment quelle est la nécessité pour un être de rêver. Imaginez alors tous les rêves d’une vie qui pourraient être compilées, on pourrait certainement en faire des récits incroyables. Alors pourquoi rêvons-nous finalement? Deux théories s’opposent depuis plusieurs années et finalement, aucune expérience scientifique n’a pu en favoriser une plus que l’autre, les rêves sont encore un grand mystère. Freud nous parle de l’inconscient, il nous dit simplement qu’un être humain en phase de sommeil, un cerveau au repos, va être contacté par son inconscient qui sous forme de rêves va lui transmettre un tas d’information qu’il semble ignorer alors qu’elles sont enfouies en lui. L’inconscient construit des rêves que l’homme doit décoder pour devenir conscient. En partant de cette théorie, c’est Freud lui même qui proposera le premier une méthodologie d’interprétation des rêves. Il a ensuite été développé un dictionnaire et une véritable technique, bien plus complexe qu’il n’y parait pour décoder ses rêves. Ce n’est pas donné à tout le monde, mais c’est relativement passionnant.

La seconde théorie est apportée par Jung qui nous explique que le cerveau est un disque dur, que toute la journée une personne va emmagasiner un tas de données, sans même que l’on s’en rende compte, chaque regard posé, chaque odeur, chaque son va apporter un souvenir que la mémoire immédiate ne retient pas. Le cerveau alors au repos, permettrait d’évacuer toutes ces données inutiles sous forme de rêves. Selon Jung tout ce dont nous rêvons a été vu, aperçu, entendu sans que l’on s’en rende compte. Quand on pense rêver d’inconnus par exemple, en vérité c’est faux, le cerveau est incapable de créer ce genre de choses, la personne, le visage semblant inconnu aura bel-et-bien été vu ou croisé dans la journée. Et c’est aussi comme ça que Jung expliquerait les rêves prémonitoires. Selon lui, le cerveau emmagasinerait aussi des informations qu’il mettrait en relation et qu’il analyserait en faisant de simples déductions sans même que l’on s’en rende compte. La nuit venue, cette conclusion analysée nous parviendrait sous la forme d’un rêve, rêve dit prémonitoire.

Mais si les rêves sont encore un mystère, les rêves prémonitoires le sont d’autant plus. Outre le fait de constater des corrélations troublantes entre certains rêves qui se sont vus se réaliser quelques jours plus tard, aucune explications scientifiques n’a pu être apportées. Il se dit qu’un rêve prémonitoire se distingue dans un premier temps du rêve normal, ce dernier est plus réaliste, plus présent, nettement moins farfelu et il laisse un souvenir troublant. Ce sont des rêves marquant dont on se souvient encore des années après. La prémonition annoncée, l’action se déroule ensuite les jours suivant.

time2

Rappelez-vous, je vous ai parlé dans un précédent article de la distorsion du temps, et d’un espace-temps, si on en suit la physique quantique, ces rêves prémonitoires seraient des informations sur le futur que nous percevons alors que notre cerveau est au repos et qu’il nous permet d’être en adéquation avec les messages extérieurs. Beaucoup de personnes sont beaucoup plus réceptives la nuit, car la journée sont véritablement obstruées par le bruit ambiant de leur monde moderne et leur cerveau en pleine ébullition qui ne laisse plus beaucoup de place à l’ouverture spirituelle. Cela s’apprend, les grands médiums ont appris à ouvrir et fermer leur esprit, mais il est vrai que lorsque nous n’avons pas conscience de nos facultés, certains messages peuvent nous parvenir durant notre phase de sommeil, lorsque tout est enfin calme.

Il y’a d’ailleurs beaucoup de témoignages concernant des contacts avec les défunts qui ne se feraient qu’au travers de rêves. Des « rêves » aussi claires et réalistes qu’un rêve prémonitoire et qui suivent la logique données ci-dessus. Je suis le parfait exemple de tout ce qui est cité ci-dessus et que je ne pourrais renier. J’ai conscience de ne pas être sensible en plein éveil aux éléments qui m’entourent, néanmoins, une fois le sommeil venu, je suis sujette à ces conversations avec les défunts, à ces rêves prémonitoires et rêves télépathiques. Tous ces « rêves » se distinguent des rêves normaux, ils sont véritablement troublant.

Pour en revenir aux rêves prémonitoires, le plus souvent ces rêves sont plutôt négatifs, ils relatent de danger, d’accidents ou de morts. Ils seraient alors considérés comme des avertissements. Chaque catastrophe mondial a donné lieu au précédent à des milliers de témoignages de personnes qui en avaient rêvé quelques jours auparavant. Un rêve prémonitoire ne concernerait ainsi pas forcément le sujet qui rêve. Il y’a aussi dans le même genre le rêve télépathique est ce dernier par contre a été prouvé après de nombreux test au même titre que la télépathie.

Un rêve télépathique en quelque sorte, c’est avoir la faculté de recevoir durant un rêve une information transmise par télépathie qui se confondra au milieu du rêve lui-même. Le sujet ayant un rêve télépathique, a une vision différente de ce qu’il perçoit, il peut par exemple être la vue d’une autre personne, ou voir une scène à travers son regard. J’ai eu l’occasion d’en faire plusieurs dans ma vie, que je ne peux même pas qualifier de rêves car ils sont d’un tel réalisme. A chaque fois, je voyais à travers mes propres yeux, une scène qui se passait à l’instant T ou je dormais. J’observais alors, bien souvent une personne qui m’est très proche, dans une action forte, une scène très précise mais aussi rapide qu’un clignement d’oeil. Un réveil brutal après cela et une sensation terrible. A chaque fois, j’ai pu faire confirmer ces « rêves » qui n’étaient pas prémonitoires puisqu’ils s’étaient exactement passés au moment ou je dormais. Le pire étant que j’ai pu en faire avec une personne dont je suis très liée, et ce à des milliers de kilomètres, en étant pas du tout sur le même continent. La télépathie est vraiment surprenante, et une fois de plus faire des rêves télépathiques c’est pouvoir recevoir l’information à un moment de repos. Une fois de plus je n’ai pas la capacité de m’apercevoir de ces informations en plein éveil.

Ainsi la nuit pourrait être la chance pour beaucoup de devenir extra-lucide, quand nous ne savons le faire en phase d’éveil. Il faut être à l’écoute de ses rêves, de son sommeil, et apprendre soi-même à analyser ce que la nuit tente de nous transmettre. Sachez en prime que de nombreux inventeurs ou artistes ont élaboré un projet après l’avoir rêvé. Etre à l’écoute de soi tout d’abord, car finalement toute réponse à un problème est au fond de nous.

300px-Dreamcatcher

Sans aucun lien avec le dernier fait, n’oubliez pas l’adage « La nuit porte conseil » ne dit-on pas qu’une décision doit être prise après une bonne nuit de sommeil? Mais si la nuit est parfois douce, elle peut aussi être absolument terrible et cauchemardesque. Faire des cauchemars revient un peu à tout ce qui a été énoncé ci-dessus. Un cauchemar serait la compilation d’émotions ou événements négatifs accumulés dans la journée, il peut aussi être un libérateur de stress ou d’angoisse. Les cauchemars s’analysent tout autant que les rêves. Néanmoins les amérindiens ont un objet sacré qui leur permet de parer à tout rêve négatif : l’attrapeur de rêves. Ce dernier de forme circulaire, construit à base de saule, avec un filet en son centre, des plumes mais aussi parfois des pierres, est a disposé au dessus d’un lit ou sur une fenêtre. Il permet ainsi de bloquer les mauvais rêves et de ne garder que les bons. Outre la légende il est impossible de pouvoir prouver quoique ce soit, et pourtant des milliers de personnes en ont un et apportent le témoignage de son efficacité. J’ai moi-même offert un attrapeur de rêves à une personne qui m’est chère et qui passait des nuits terribles dont même les somnifères ne faisaient pas grandement effet. A sa première nuit, l’attrapeur de rêves semblait avoir été efficace, cette personne depuis a un sommeil incroyable. Très honnêtement, j’avais offert cet objet de façon symbolique, et je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’il ait un tel effet. Est-il possible que ce dernier ait un effet placebo ou a-t-il les véritables vertus qu’on lui décrit?

Ô douce nuit, laisse tomber ton sombre voile sur mes yeux et laisse moi pénétrer mon inconscient et être enfin en symbiose et en écoute avec le monde qui m’entoure. Et vous, vous rêvez comment?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s